Thierry Vernet

  • À l'été 1953, un jeune homme de 24 ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit et d'histoire médiévale puis de droit, à bord se sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus long en Bourgogne, en Finlande, en Algérie, en Espagne, puis en Yougoslavie, via l'Italie et la Grèce. Cette fois, il vise plus loin : la Turquie, l'Iran, Kaboul puis la frontière avec l'Inde. Il est accompagné de son ami, Thierry Vernet, qui documentera l'expédition en dessins et croquis.
    Ces six mois de voyage à travers l'Anatolie, l'Iran puis l'Afghanistan donneront naissance à l'un des grands chefs-d'oeuvre de la littérature dite « de voyage », L'Usage du monde, republié ici.

    3 Autres éditions :

  • La Correspondance des routes croisées, l'ensemble des lettres que Nicolas Bouvier et Thierry Vernet se sont écrites dès le lycée à Genève jusqu'à la parution de L'Usage du monde en 1964 à Paris, a rencontré un vif succès. Afin d'en rendre l'accès plus large encore à ceux qui découvrent Nicolas Bouvier et ne souhaitent pas se lancer dans un volume complet de correspondance, nous publions en Poche les lettres que s'écrivent les deux amis dès que leurs routes se séparent, à Kaboul, jusqu'au moment où ils se retrouvent à Ceylan. La descente de l'Inde par Nicolas Bouvier, la découverte de Colombo et Galle par Thierry Vernet sont racontés dans le cadre de leur forte amitié et de leur stimulation mutuelle pour l'écriture du côté de Nicolas et l'image de celui de Thierry Vernet.

  • 10 conseils concrets pour bien choisir et agir au quotidien Le féminisme, la libération des moeurs, la conquête de l'indépendance, le développement de l'activité professionnelle des femmes semblent témoigner du progrès inéluctable de l'émancipation de la femme. Ces avancées précieuses et indéniables laissent toutefois dans l'ombre des disparités qui peuvent mettre les femmes en situation de précarité. C'est cet angle mort qui est éclairé et traité, en donnant à toutes les femmes les moyens de se préserver et en parlant d'argent cartes sur table. Le livre aborde le sujet de l'argent autour des 10 blocages les plus répandus et livre : - des pistes de réflexion, - des outils concrets pour prendre conscience de l'importance du sujet et initier ses 1res actions, - des témoignages de femmes de générations différentes (20-30 ans, 30-50 ans, 50 ans et plus).

  • Trois textes de Nicolas Bouvier et douze gravures de Thierry Vernet, un poème et deux nouvelles de l'un, douze eau-forte et dessins de l'autre. Ces oeuvres furent imprimées en 1951 sur des feuilles fabriquées à la cuve, plus de 50 cm sur 39 cm, elles formaient autant de planches insérées dans un portfolio cartonné. Il fut tiré à 35 exemplaires, deux ans avant leur grand départ. Nicolas Bouvier et Thierry Vernet le firent connaître autour d'eux en annonçant leurs projets et récoltèrent de quoi financer les premiers mois de leurs pérégrinations vers l'orient. Le livre édité aujourd'hui par Zoé respecte, en petit format, les proportions de l'original et l'emplacement des dessins. Un des textes de Nicolas Bouvier est inédit, ainsi que les gravures de Thierry Vernet.

  • « La vie est tellement incandescente. Ici comme là-bas. Vieux frère je te lance un grand pont. » Ces propos de Vernet à Bouvier du 17 août 1955 traduisent l'intensité d'une relation faite de passion et de fraternité. Depuis l'âge du collège, Nicolas Bouvier (1929-1998) et Thierry Vernet (1927-1993) ont rêvé ensemble d'accords majeurs avec le monde, par le voyage et par la création. L'un devient écrivain, l'autre peintre : en mots et en images, ils diront ce que l'on ne peut connaître qu'une fois.
    De Cologny à Paris, de Kaboul à Colombo, de Tokyo à Genève, leur correspondance est un fil tendu entre deux vies mises en commun. Nourrie de l'expérience de la route, elle exprime aussi la beauté d'une aventure humaine, celle d'une amitié sans réserve.

  • Correspondance des routes croisées

    ,

    lu par PASCAL REBETEZ ET MICHEL BEURET
    • Zoe
    • 18 Novembre 2011

    De larges extraits de la correspondance ont été choisis. Bouvier et Vernet revivent grâce à leurs lettres de manière alternée, le rythme entre les deux comédiens est vif, Pascal Rebetez et Michel Beuret se relancent la parole si bien que de nombreux auditeurs de la radio, distraits, ont cru entendre Nicolas Bouvier et Thierry Vernet.

  • En 1953, deux jeunes amis partent à la conquête du monde. Il en résultera un livre légendaire, véritable bible des voyageurs : L'Usage du monde. Dans cet ouvrage, seule une voix se fait entendre, celle de Nicolas Bouvier, son compagnon de voyage, Thierry Vernet, se contentant d'illustrer ce carnet de route. Mais ce dernier envoyait des lettres à sa famille, publiées en 2006 à L'Age d'Homme dans un volume intitulé Peindre, écrire chemin faisant. Cet important ouvrage est un témoignage culturel et civilisationnel inestimable, comportant de nombreuses illustrations in-texte, qui propose un autre point de vue sur une même aventure, celui d'un peintre possédant un réel talent de conteur et d'écrivain. En juin 2007, Floristella Stephani, la veuve de l'artiste, grande peintre elle-même, s'est éteinte à Paris. Elle a laissé dans ses affaires la suite des lettres, postées de Ceylan, correspondant au Poisson-scorpion de Nicolas Bouvier. Ce livre exceptionnel comporte de nombreux documents photographiques inédits, ainsi que des cahiers d'illustrations en couleurs dévoilant l'art pictural de Thierry et Floristella.

  • Plusieurs études , la dernière (2012) étant " Femmes et Argent, entre maîtrise et complexité", montrent qu'il existe une approche très féminine de la gestion patrimoniale qui ne trouve pas encore de réponse vraiment adaptée à sa sensibilité. Et qui peut être empêchée de passer à l'acte, faute de détenir les informations lui permettant d'être décomplexée par rapport aux enjeux patrimoniaux et de se fixer des objectifs plus ambitieux que la recherche de sécurité. Les femmes, impliquées dans la gestion du budget familial, semblent très conservatrices quant à leurs ambitions patrimoniales. Ce petit livre va générer une prise de conscience: il ne faut pas abandonner ni déléguer la gestion de son patrimoine. C'est à la portée de toutes les femmes de le gérer en toute autonomie, avec quelques clés de compréhension, des exemples probants,quelques lignes directrices et du bon sens. Loin d'être partisan, ce livre apporte des solutions neutres et astucieuses.

empty